Articles

Imprimer

Interopérabilité de Sage eFacture

Dans la perspective de l’obligation d’e-facturation qui entrera en vigueur entre 2017 et 2020 selon la taille de l’expéditeur, l’éditeur britannique annonce avoir doté sa solution Sage eFacture d’une plate-forme d’interopérabilité développée en partenariat avec Cegedim. Intégrée de façon transparente, cette plate-forme permet, en l’absence d’une norme générale établie en France et en Europe, de convertir une facture vers n’importe quel format spécifique, pour en automatiser l’envoi et la réception. Tandis que la conversion s’effectue en passant par le format XML, Sage explique que les utilisateurs obtiennent un document final en PDF classique, facilitant la consultation, le suivi et l’archivage.