Imprimer

Le machine learning dope le décisionnel

on .

Selon l’étude « The Global CIO Point of View » menée par ServiceNow auprès de 500 décideurs dans onze pays, les entreprises adoptent progressivement le machine learning, qui permettrait une prise de décision plus précise et plus rapide. Alors que 60 % des répondants considèrent qu’une analyse manuelle représente un travail fastidieux et consommateur de ressources, 78 % estiment que l’automatisation du processus décisionnel devrait contribuer à l’augmentation des revenus de leur entreprise. En termes de mise en œuvre, un DSI sur deux cite la qualité des données (53 %) et l’obsolescence des processus (47 %) comme des obstacles majeurs à l’adoption du machine learning.