Articles

Imprimer

Saint-Gobain passe Internet au révélateur

Le groupe a mis en œuvre un outil permettant de passer Internet au crible pour y détecter les fournisseurs ne respectant pas les engagements de la charte des achats sur les questions éthiques, sociales et environnementales. Après un POC (Proof of concept) réalisé en 2015 sur un périmètre limité, celui des palettes de bois et ses 710 fournisseurs, un pilote industriel a été lancé en 2016 avec un « acheteur augmenté » dans le domaine des matériaux innovants. Basé sur des briques open source (SGBD MongoDB, framework Python, etc.) et mettant en œuvre des algorithmes de machine learning, le système scanne aujourd’hui 40 millions de sources en continu et remonte 200 documents par jour.