Ariba passe à la vitesse supérieure 

En annonçant une mise à niveau de ses solutions, l'éditeur historique sur le marché de l'e-achat a rassuré ses clients et rappelé par la même occasion à la concurrence qu'il faudrait encore composer avec lui.    

En savoir plus 

Deux éditeurs e-achats dans le top 100 français

Seuls deux spécialistes e-achats figurent au dernier classement Truffle 100 des éditeurs de logiciels français, réalisé par le cabinet d'expertise CXP et soutenu par le gouvernement...   

En savoir plus 

Perfect Commerce lance une OPA sur Hubwoo

Le prestataire e-achats français Hubwoo annonce le dépôt d'un projet d'offre publique d'achat de l'ensemble de ses actions par l'américain Perfect Commerce...    

En savoir plus 

Petite hausse des achats professionnels en ligne

Selon le bilan publié par la Fédération e-commerce et vente à distance (Fevad), le chiffre d'affaires réalisé par les sites marchands auprès des acheteurs professionnels...  

En savoir plus 

BravoSolution lance BravoAdvantage

L'éditeur italien annonce le lancement de BravoAdvantage, une plate-forme e-achats de « nouvelle génération » centrée sur la gestion du capital fournisseur...  

En savoir plus 

Ivalua dynamise les enchères

L'éditeur annonce une série d'innovations dans son module de gestion des enchères électroniques, pour faciliter les échanges durant le déroulement d'une opération...      

En savoir plus 

Buy Made Easy lance BME-Sourcing.com

Sur les bases de son outil Multi-Devis.com, proposée depuis 2013, le prestataire lyonnais Buy Made Easy lance BME-Sourcing.com, une solution collaborative...  

En savois plus 

70 entreprises évaluent 15 solutions e-achats

 

EXCLUSIF : Le 16 juin dernier, acxias présentait les résultats de la  deuxième édition de son Baromètre des solutions e-achats et e-procurement

 

 Les principaux éditeurs évalués exposent leur point de vue  

 

Réalisée en ligne via un questionnaire proposé de mi-mars à mi-avril dernier, l'enquête mesure la satisfaction des entreprises utilisatrices vis-à-vis de leur principal outil de gestion des achats et des approvisionnements, et surtout de leur éditeur.

 

 

Globalement, les réponses des 70 répondants, se veulent plutôt encourageantes. Néanmoins, le cabinet souligne une grande disparité entre les évaluations des quinze acteurs cités, et une dégradation parfois importante pour certains d'entre eux, sur quelques aspects, par rapport à l'édition précédente de 2012-2014. Le baromètre s'achève aussi sur un bilan étonnant : s'il fallait recommencer, plus d'une entreprise sur cinq (21 %) ne ferait pas le même choix de solution et d'éditeurs, une proportion en hausse de 7 points en trois ans.

En termes de périmètre, le projet se cantonne à un ou deux segment du cycle d'achats pour environ la moitié des répondants, principalement l'e-sourcing (57 %), la gestion des contrats (51 %) et l'e-procurement (50 %).

Si les objectifs du projet restent classiques, l'amélioration de l'accès à l'information et son partage, qui gagne 14 points par rapport à 2012 avec 79 % de citations, devance désormais largement l'harmonisation des processus (66 %) et la simplification des traitements (62 %), en net repli.
 
Plus intéressant, mais aussi plus inquiétant, moins d'un tiers des projets atteignent totalement leurs objectifs. De la même façon, qu'il s'agisse du budget ou du délai annoncé par l'éditeur, les dépassements sont plus fréquents que dans la précédente édition. Si l'on exclut les répondants qui n'ont pas voulu s'exprimer sur ce point, un tiers de projets auraient vu leur facture s'alourdir (le double de 2012), et presque la moitié (46 %, +11 points) leur planning s'allonger.

L'évaluation de leur solution par les entreprises révèle beaucoup moins de surprises. Certes, les notes les plus élevées concernent deux aspects parfois considérés comme secondaires au premier abord : la couverture internationale (langues, devises, etc.) et la gestion de la sécurité (autorisations, protection des données, etc.). Mais l'ergonomie (3,6 sur 5), le prix (3,5) et l'adéquation fonctionnelle (3,5) par rapport aux besoins exprimés viennent aussitôt après. Du côté des points faibles, les reproches portent sur les capacités d'évolution et, surtout, sur les possibilités de paramétrage-personnalisation et sur la documentation.


A LIRE : Les éditeurs e-achats passés au crible par Thierry Parisot, journaliste et analyste spécialiste du marché des solutions e-achats
 
A LIRE : La mise en œuvre d'un outil e-achats, un travail d'équipe, les éditeurs exposent leur point de vue


acxias est un cabinet de conseil spécialisé dans les études, les formations, l'organisation et le pilotage de projets stratégiques visant à optimiser la performance des organisations achats. Intervenant auprès des plus grands groupes et des institutions publiques, acxias a démontré sa capacité à accompagner de multiples projets d'optimisation des organisations et des systèmes d'information achats d'entreprises de tout secteur : automobile, aéronautique, défense, métallurgie, services, transports, agro-alimentaire, luxe, enseignement-recherche...

 Directeur de la publication :

Isabelle de Ligniville, directrice de la communication